Philatélie

Responsable :

Le CPS est tout d'abord un club réunissant des philatélistes.

La philatélie est l'étude, la recherche et la collection de timbres-poste, ou encore, la science, l'étude, la recherche des timbres-poste et, éventuellement, d'objets connexes comme les marques d'affranchissement. On parle également de marcophilie (qui désigne la collection des oblitérations et marques du courrier).
C'est vers 1849 que la philatélie, alors appelée « timbromanie », a pris naissance en France.

« Je dois ma vie à ma collection de timbres. L’intérêt que l’on manifeste dans sa jeunesse pour la philatélie ne cesse de s’accroître. C’est un passe-temps qui chasse l’ennui, élargit nos connaissances et d’une façon générale, enrichit notre vie. »

  Franklin Delano Roosevelt      Président des Etats-Unis et philatéliste notoire

 La philatélie n’est pas seulement un alignement de timbres. Il faut se spécialiser, choisir ses vignettes suivant des thèmes précis : collection classique ou thématique, commémoratifs, préoblitérés, perforés, Croix-Rouge, Europa, avec surcharges, avec surtaxes, entiers postaux, courriers polaires, marques postales, Premiers Jours, vignettes distributeurs, fiscaux, prêts à poster… l’éventail est immense.

Classez ces nombreux sujets en laissant vagabonder votre esprit. Jamais terminée et sans cesse modifiée, votre collection reste un éternel chaudron bouillonnant.

Ces vignettes, prévues à l’origine pour acquitter une taxe de port et boudées par les usagers lors de sa mise en service en 1849, se retrouvent à commémorer ou à annoncer un événement à partir de 1917.

Pour les Jeunes, c’est une mine de savoir : animaux, aviation, botanique, Beaux-Arts, géographie, histoire, personnages célèbres… il y a peu de domaines qui n’aient au moins un timbre les caractérisant.

A telle preuve que le Décret 2001-89H du 26 septembre 2001, publié au Journal Officiel, considère la philatélie comme « Bien Culturel ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 04/10/2021